Archives

Une procédure en français est disponible depuis hier sur le forum officiel XPEnology. Voici le résumé des manipulations à réaliser. Attention, cette méthode n’utilise pas un loader « officiel », la manipulation est à effectuer à vos risques et périls. Pensez à bien sauvegarder vos données importantes et surtout à bien lire le tuto disponible sur xpenology.com, cet article n’en est qu’un résumé rapide.
usb-drive

  1. Procurez-vous une nouvelle clé USB afin de ne pas écraser votre clé USB de boot pour le DSM 5.2
  2. Arrêtez votre machine et retirez la clé USB où vous avez installé le XPEnoboot 5.2.
  3. Utilisez le logiciel USBFlashinfo pour connaître le VID et PID de voter nouvelle clé USB. C’est impératif, sans cela, rien ne fonctionnera.
  4. Téléchargez le loader hybride BIOS/UEFI ici
  5. Utilisez Win32 Disk Imager pour rendre votre nouvelle clé USB bootable.
  6. Une fois l’image copiée sur la clé USB, ouvrez le dossier grub et éditez le fichier grub.cfg

    serial –port=0x3F8 –speed=115200
    terminal_input serial console
    terminal_output serial console
    set default=’0′
    set timeout=’1′
    set fallback=’0′

    menuentry ‘Synology DS3615xs’ –class os {
    insmod   fat
    linux   /image/DS3615xs/zImage root=/dev/md0 syno_hdd_powerup_seq=0 netif_num=1 HddHotplug=0 syno_hw_version=DS3615xs vender_format_version=2 vid=0x090C pid=0x1000 console=uart,io,0x3f8,115200n8 sn=C7LWN09761 mac1=0011322CA785 withefi elevator=your_magic_elevator quiet
    initrd   /image/DS3615xs/ramdisk.lzma
    }

  7. Modifiez les données suivantes :
    vid=0x090C par vid=[votre vid]
    pid=0x1000 par pid=[votre pid ]
    console=uart,io,0x3f8,115200n8 par console=ttyS0,115200n8
    sn=C7LWN09761 par sn=[votre sn]
    mac1=0011322CA785 par mac1=[votre address mac]
  8. Ajoutez également le paramètre SataPortMap=[nombre de disques connectés] juste après HddHotplug=0 puis sauvegardez le fichier.
  9. Branchez cette nouvelle clé sur le NAS, allumez-le et utilisez Synology Assistant pour effectuer la migration. On vous demandera le fichier DSM_DS3615xs_8451.pat
  10. Une fois la migration terminée, vous pourrez accéder à votre NAS et mettre à jour les paquets que vous utilisez habituellement. Vous pourrez même installer les DSM 6.0.2-8451 update 1 et 2.

Pour info, liste des drivers dans la dernière mise à jour du loader :

Added below kernel modules:

r8101: RTL8100E/RTL8101E/RTL8102E-GR/RTL8103E(L) RTL8102E(L)/RTL8101E/RTL8103T RTL8401/RTL8401P/RTL8105E RTL8402/RTL8106E/RTL8106EUS
r8168: RTL8111B/RTL8168B/RTL8111/RTL8168 RTL8111C/RTL8111CP/RTL8111D(L) RTL8168C/RTL8111DP/RTL8111E
r8168: RTL8168E/RTL8111F/RTL8411 RTL8111G/RTL8111GUS/RTL8411B(N) RTL8118AS
* Note: r8169 from Trantor archive doesn’t work with my on-board Realtek RTL8111GR. So I kept the existing which is also much bigger.

e1000e: 82573L/82572EI/82571EB/82573E/82573V/82567/82574L/82566MM/82566MC
e1000e: 82566DM/82566DC/82563EB/82574IT/82583V/82579LM/82579V/82577LC/82577LM
e1000e: 82578DC/82578DM/Gigabit CT Desktop Adapter/PRO/1000 PT/PF/I217-LM/V/I218-V/LM/I219 LM/V

bnx2: Broadcom NetXtremeII BCM5706/BCM5708/5709/5716
bnx2x: Broadcom NetXtremeII 10Gb BCM57710/BCM57711/BCM57711E/BCM57712
tg3: Broadcom Tigon3 BCM5705/BCM5703/BCM5702/BCM5701/BCM5700/BCM5721/BCM5751/BCM5788/BCM5704/BCM5752/BCM5789
tg3 : BCM5723/BCM5761/BCM5787/BCM5755/BCM5722/BCM5754/BCM57781/BCM57785/BCM5718BCM57765/BCM57761
tg3: BCM5719/BCM5725/BCM5762/BCM5720/BCM57790/BCM57795/BCM57766/BCM57780
* Note: Existing modules updated with version from Trantor archive. I also added missing firmware files.

ax88179_178a : ASIX AX88179/178A USB 3.0/2.0 to Gigabit Ethernet

mpt2sas: LSI SAS 6Gb/s Host Adapters SAS2004, SAS2008, SAS2108, SAS2116, SAS2208, SAS2308 and SSS6200
* Note: It’s already included in existing ramdisk but not loaded. By dmesg it’s started correctly.

evdev, button: for acpid

 

L’article qui suit n’est pas à proprement parler un nouveau XPEnoboot, mais vous permettra de tester le DSM 6 via une machine virtuelle. Merci à oktisme du forum XPEnology.com qui a posté le résultat de son travail ainsi qu’à mrbasic1 qui en a fait la synthèse. Voici sa transcription en français :

  1. Installer VMware Player. lien: https://my.vmware.com/en/web/vmware/fre … layer/12_0
  2. Télécharger  DSM 6 modifié ici : https://mega.nz/#!Rc9kDC4R!jd3zcwFE1w2x … eAmqgUFhOk
  3. Extraire le 7zip du DSM 6 vers l’emplacement de votre choix.
  4. Démarrer VMware Player et ouvrir la machine virtuelle extraite
  5. Pour configurer la VM :
    • double-cliquez sur l’adaptateur réseau et changez son mode de NAT ver Bridged puis cliquez sur le bouton « Configurer l’adaptateur réseau ». Dans mon cas, j’ai sélectionné Realtek PCIe GBE #2 car j’ai deux cartes réseau. Le but du mode Bridge est d’autoriser la VM à partager le réseau local physique de la machine hôte afin qu’elle soit sur le même sous-réseau que le reste des machines physiques. J’ai d’abord testé en NAT mais pas moyen de faire de redirection de ports.
    • Si vous utilisez de l’USB 3, changez le contrôleur USB en USB 3, en double-cliquant sur la zone correspondante..
    •  Maintenant, cliquez sur Disque Dur (SATA) puis cliquez sur Ajouter. Sélectionnez Disque Dur SATA et créez un disque de la taille souhaitée en cochant l’option Découper le disque en plusieurs morceaux.
  6. Vous avez terminé la configuration, vous pouvez maintenant lancer la machine virtuelle avec le bouton correspondant. Dans la popup qui apparaît, sélectionnez Je l’ai copié.
    dsm6
  7. Une liste des périphériques pouvant être connectés à la VM va apparaître, cliquez sur OK.
  8. Vous devriez voir une série de messages à l’écran avec en dernier « Booting the kernel », c’est normal.
  9. Maintenant, lancez Synology Assistant. Vous devriez voir apparaître un nouveau DiskStation. Cliquez sur le bouton Connect.
  10. Votre navigateur devrait maintenant apparaître avec la page d’installation du DSM. Remplissez les détails de connexion pour l’admin et validez.
  11. Vous devriez maintenant voir appaître l’cran « Félicitations ». Cliquez sur suivant.
  12. Pour l’installation des mises à jour, n’oubliez pas de régler sur le paramètre « Télécharger et installer manuellement »
  13. Votre VM DSM6 est maintenant prête à fonctionner !

A noter que la VM fonctionne aussi sur VMware ESXi 5.5 et 6.0.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires. Si vous avez vous aussi réussi, merci de nous le dire !

Certains utilisateurs ayant laissé les mises à jour automatiques activées sur leur XPEnology se demandent comment effectuer un downgrade Synology DSM 6.0 vers DSM 5.2. Voici la marche à suivre en quelques étapes. Attention, vous aurez besoin d’utiliser SSH, un utilitaire comme Putty peut vous être utile.

Downgrade Synology DSM 6.0 : comment récupérer ses données ?

Méthode n°1 : installation propre

Commencez par réinstaller DSM 5.2-5644 (ou une autre version selon votre cas), en n’effaçant pas le disque lors de l’installation.

  1. Activez SSH et connectez-vous à votre NAS
  2. Ouvrez et editez le fichier /etc.defaults/VERSION
  3. Modifier le contenu du fichier comme cela :
    majorversion="5"
    minorversion="2"
    buildphase="0"
    buildnumber="5592"
    builddate="2012/12/05"
  4. Sauvegardez et quittez
  5. Redémarrez le NAS
  6. Lancez Synology Assistant
  7. Cliquez sur « Rechercher »
  8. Si tout s’est passé comme prévu, vous verrez un nouveau ‘Diskstation’ apparaître
  9. Déconnectez la clé USB de boot pour la prochaine étape
  10. Faîtes un clic-droit sur le nouveau « Diskstation » et choisissez « Installer »
  11. Choisissez la même version que vous utilisiez avant la mise à jour automatique (5.2-5644.pat)
  12. Choisissez un nom pour le NAS, un nouveau mot de passe admin et une configuration réseau
  13. Après l’installation, le NAS va redémarrer tout seul
  14. Éteignez-le manuellement
  15. Rebranchez votre clé USB servant de bootloader
  16. Allumez votre machine et DSM va démarrez normalement
  17. Vous avez récupéré vos données
  18. Si vous avez une sauvegarde de vos paramétrages, vous pouvez l’importer maintenant.

Méthode n°2 : via XPEnoboot Install/Upgrade

Si vous avez mis à jour votre NAS XPEnology vers DSM 6.0, vous verrez que vos volumes ne sont pas montés.

XPEnoboot_5.1-5055.1-maj
XPEnoboot Install/Upgrade
  1. Vous ne voyez pas vos volumes ? Ne formatez pas voter stockage ou vous perdrez toutes vos données !
  2. Connectez écran/clavier/souris à votre machine
  3. Redémarrez votre NAS et choisissez l’option XPEnology DSM 5.2-5644.5 Install/Upgrade lors du boot
  4. Lancez ensuite Synology Assistant pour effectuer la migration
  5. Sélectionnez « Conserver les données lors de la migration »
  6. Choisissez manuellement le DSM 5.2-5644.PAT
  7. Complétez l’installation
  8. Renseignez les différents champs (nom machine / nom d’utilisateur / mot de passe
  9. Vous allez retrouver vos volumes et vos données intactes

Synology est en train de déployer son DSM 6.0 en version finale. Pour ceux qui disposent d’un NAS DS-x11 ou plus récent, le système est installable immédiatement. De très nombreuses nouveautés sont au programme mais certaines sont disponibles uniquement sur les modèles haut de gamme.

Il y a trois semaine, la version Release Candidate du DSM 6.0 était publiée par Synology. Le système est disponible depuis aujourd’hui en version finale DSM 6.0-7321, mais certaines fonctionnalités ne sont pas encore sorties du stade de bêta.

Intrusion Prevention, virtualisation DSM et MailPlus (Server) restent en bêta

MailPlus et MailPlus Server, « qui permettent à votre entreprise de mettre en place un serveur de messagerie sécurisé, fiable et privé, tout en offrant à vos employés un client de messagerie moderne pour la réception et l’envoi des messages », restent en bêta.

Cinq comptes peuvent être utilisés gratuitement. Au delà, il faudra acheter des licences dont le prix n’est pas encore annoncé. Tous les détails ici, sur le site de Synology.

Les deux autres fonctionnalités se trouvant encore en bêta sont la virtualisation du DSM et Docker DSM. 

160003

Let’s Encrypt, Btrfs, 64 bits et modularité

Parmi les nouveautés du DSM 6.0, on retrouve Btrfs (disponible sur les séries « xs », le DS216+ et le DS716+). Certains services sont conçus de manière modulaire afin de simplifier les mises à jour. Le 64 bits est également de la partie ce qui permet à un processus d’utiliser plus de 4Go de RAM. Let’s Encrypt est également implémenté.

160002

Applications multimédia refondues et améliorées

L’application Video Station possède une nouvelle interface graphique plutôt réussie, largement inspirée de Plex. Elle propose maintenant le transcodage hors ligne ainsi que la possibilité de caster du contenu vers une clé Chromecast directement depuis l’interface web.

Note Station propose un mode hors ligne qui permet de créer et modifier ses notes sans connexion internet. Elles se synchroniseront automatiquement à la prochaine connexion. Dans Photo Station, il est maintenant possible d’ajouter des watermark.

Synology DSM 6.0 : XPEnology

Comme d’habitude, n’installez pas cette mise à jour sur voter serveur XPEnology et attendez le feu vert de l’équipe de développement. Si vous avez un NAS Synology, foncez !

Pour ceux d’entre vous qui seront disponibles le 15 septembre prochain, Synology présentera à Paris la prochaine mise à jour majeure de son Disk Station Manager qui passera en version 6.0. la conférence sera ouverte au public dans la limite des places disponibles.

Synology procédera de la même manière que lors du lancement de son DSM 5.0 : une conférence sera donnée pour présenter les nouveautés et évolutions de cette nouvelle version. La conférence sera ouverte au public, gratuite et aura lieu à Paris le 15 septembre 2015,  au Palais des Congrès (Porte Maillot). Cette conférence était attendue puisque le fabricant avait déjà confirmé l’arrivée de cette bêta du DSM 6.0 en septembre.

Au programme, trois conférences l’après-midi :

  • 14h30-15h15 : Comment DSM évolue pour servir au mieux les entreprises
  • 15h30-16h15 : Restez connectés à votre vie numérique sans interruption, partout et tout le temps
  • 16h30-17h15 : Collaboration Cloud et solutions avancées de récupération de données

Pour vous inscrire à la conférence, c’est par ici.