Datastores ? Vous avez dit datastores ?

Datastores ? Vous avez dit datastores ?

Plus vous utiliserez les architectures virtuelles et plus vous serez amené à les utiliser. Mais, c’est quoi, au juste, un datastore ? Que peut-on faire avec sous VMware ESXi ?

Les datastores, appelés banques de données en français, sont des conteneurs de type logique. Ils masquent donc les caractéristiques du périphérique de stockage sur lequel ils sont créés. Chaque datastore est caractérisé par une partition d’un volume formaté selon un seul système de fichier. Une banque de données ne peut donc pas être formatée avec plusieurs systèmes de fichiers différents. Enfin, un seul espace logique (LUN) ne contiendra qu’un seul volume VMFS.

Limitations à respecter :

  • Maximum huit datastores NFS par système
  • Maximum 256 datastores VMFS par système
  • 1 datastore = 1 système de fichier

Différents types de datastores :

  • Système de fichiers pour la mise en réseau (NFS)
  • RDM avec VMFS (accès direct à un volume, mappage brut)
  • Système de fichiers VMFS (format propriétaire VMware)

Une banque de données pourra ainsi contenir les disques et metadata de vos machines virtuelles mais aussi les images ISO pour installer et tester vos OS favoris comme XPEnology.

Depuis le client vSphere, vous pouvez afficher les informations de configuration de stockage de l’hôte en vous rendant dans l’onglet “Configuration” puis “Stockage”.

Les différents datastores sont affichés dans cette section. Ici, nous avons une banques de données sur un seul disque. Vous voyez également à l’écran la capacité ainsi que l’espace disponible pour chaque banque de données au format VMFS.

vm8

En bas, vous pouvez apercevoir des informations complémentaires sur vos datastores.

vm9

La partie du haut concerne l’espace utilisé et l’espace libre sur la banque de données sélectionnée. Les ‘Chemins’ sont les chemins d’accès disponibles pour accèder à votre datastore. Ici, il n’y en a qu’un seul car nous travaillons sur un disque dur local.

En faisant un clic droit sur votre banque de données, vous pouvez interagir avec elle via le menu contextuel.

 

 

vm10

  1. Parcourir la banque de données : permet de parcourir l’arborescence du datastore et de déplacer/copier des fichiers
  2. Renommer : pour renommer votre banque de données
  3. Démonter : démonte votre datastore
  4. Supprimer : supprime le datastore. Attention, cette action est irréversible.
  5. Actualiser : rafraîchit les informations affichées à l’écran
  6. Propriétés : affiche les propriétés de la banque de données.

0


Laisser une réponse

Ce message a été modifié par windshaman le 4 mars 2016.

  • 4 mars 2016 à 13 h 55 min
  • 4 mars 2016 à 13 h 55 min
  • 4 février 2016 à 10 h 10 min

Cet article a été créé par windshaman le 4 février 2016.